Voyage en papilles dans la cuisine

Aujourd'hui, la Cie les Pieds Bleus et la Médiathèque Val 81 malaxent, touillent, tambouillent, fouettent, pétrissent, attendrissent, rôtissent mille et une victuailles qui nous transportent vers de belles contrées culinaires plus ou moins lointaines !

A vos fourneaux ! Réjouissons nos papilles !

 

 
Programme
 
* Les papilles papotent
 
* François Rabelais -  Comment les dames lanternes furent servies à souper - In Pantagruel  >  lu par Thomas et Didier
 
* Conte « Jean et les saucisses » par Nicole 
 
* Zola - L’assommoir > extrait lu par Hélène
 
Jacques Rebotier - Banane  > lu par Julie
 
* Rognons, tripes… > Texte de Muriel lu par Hélène
 
* Le festin de Babeth ou chacun sa recette suivi du second service de Rabelais
 
* Jeux d’écriture > Tautogrammes et poèmes lus par  Didier, Hélène et Julie
 
Belle écoute !
 

 Une proposition de la Médiathèque Val 81 et de la Cie les Pieds bleus

- Direction artistique > Hélène Poussin
- Conseillère littéraire > Julie Charles
- Production sonore > Thomas Fiancette

 

 

JEU D'ECRITURE DE LA SEMAINE

Inventons une recette à notre guise : recette fantaisiste, recette sentimentale, recette de gros mots, recette en guise de tuto ! Nous n'avons pas ici la recette de la recette mais des exemples oui !

RECETTE DE L'EMOI...

Vous prenez une dose de roses au joues, une pincée de papillons dans le ventre, une cuillerée de palpitations, 1 kg de joie, une grand bol de surprise et 3 kg d'admiration. 

Dans un premier temps, vous laissez frémir lentement vos émotions. Vous les accompagnez en remuant les sensations, les pensées, les sourires et les inquiétudes. Vous creusez au milieu un puits de passion, en le bordant de quelques pincées de raison. Vous malaxez au gré des jours, des discussions, des promenades et autres moments délicieux partagés, sans oublier d'effacer les grumeaux pouvant s'être formés.

Après ce temps de préparation, n'hésitez pas à goûter et à vérifier l'assaisonnement selon vos goûts. Manque-t'il un peu de sel ? Est-ce trop épicé à votre goût ou encore trop fade ?

Ou bien avez-vous trouver le parfait équilibre de saveurs ?

Quand vous atteignez cet équilibre, laissez reposer le tout dans un endroit calme et feutré, vous pouvez dorloter votre plat, c'est ici, que la subtilité de la recette opére. 

Une fois  le plat prêt à recevoir la cuisson finale, cette apogée qui fait que le plat existe bel et bien et qu'il sera savouré jusqu'au bout, vous le placez dans un plat d'existence, de votre existence, et l'installez enfin pour une longue et lente cuisson. Savourez pour la vie.

 

RECETTE DE SAPERLIPOPETTE

Vous prenez des jurons : des vieux, des gros, des grands ! Vous réécoutez la Ronde des jurons de Brassens ! Et vous composez votre plat grossier et réjouissant !

Malaxez saperlipopette, sacrebleu, saperlotte, sacristi et sapristi, ils accompagneront les conversations avec bonheur.

Touillez les cornichons, andouilles, bêtas, crétins, corniauds, ahuris, ânes, benêts, imbéciles et formez un tout : idiots. Réservez cette préparation dans un endroit froid et sec.

Inventez vos expressions : "espèce de limace qui n'avance plus", "grand dromadaire à zéro bosse", "loutre outrée", "vipère sans venin", "raton menteur"... les placer correctement détendra assurément l'atmosphère !

Saupoudrez vos colères avec un zeste de "MER..credi" à la manière du bon parent , une pincée de "mille milliards de mille sabords..tels ceux du capitaine Haddock", une cuillerée de « Rogntudju ! » à la Franquin ou de "srocgneugneu" ou encore de "Par Toutatis!" et vos colères s'apaiseront.... sans encombre!

Exprimez vos stupéfactions en épiçant vos phrases : une louche de "Sacré nom de nom!" ou de  "Palsambleu"en cas de mécontentement ! et de "sapristi"en cas d'étonnement !

Ou encore telle Scarlett O'hara afin de clore tout débat  : arguez d'un joli "Taratata !"

 

 

 

 

 

Détails des prochaines sessions

Du au